Poupée Ningyo japonaise vers 1970

On parle aussi de poupée Sakura

La tête et les mains sont en porcelaine les membres le tronc de la poupée sont en bambou rembourés

avec de l'étoffe, la poupée est articulée avec des fils de fer.

le petit meuble est aussi japonais il est de 1910 le vase est un vase de laque noir pour l'ikebana.

 

à lire sur les poupées de bambou:

le magnifique roman de

Mizukami Tsutomu

越前竹人形

"Poupées de Bambou "1963

La rencontre inattendue de la courtisane au coeur pur et du nabot, génial artisan de poupées de bambou, qu'obsède la conscience de sa laideur et que torturent le besoin d'amour maternel et l'angoisse devant la chair. Leur amour insolite et leur étrange bonheur - bonheur trop bref, hélas, car le destin est là qui veille. On retrouve dans ce roman, comme dans Le Temple des oies sauvages, le même monde violent et sensuel. Avec toujours, en toile de fond, l'image emblématique des bambous, splendides et terrifiants. Une histoires tragique, qui aurait pu être une histoire heureuse et qui commence presque comme un conte de fées : Il était une fois, quelque part dans la montagne, un petit village...

 

 

 

elle est très belle les yeux sont en verre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La traine du kimono furisode